Ce matin c'est la gueule de bois ! Le Front National réalise un score de 51.20 % dans ma Commune à STOSSWIHR, record absolu dans le canton de WINTZENHEIM, qui a voté en moyenne à 35.28% pour le FN. Près de 16 points de différence ! C'était un peu prévisible après le 1er tour et les élections précédentes où STOSSWIHR a pris la fâcheuse habitude de se démarquer, en votant massivement pour une liste d'extrême droite, qui, je le redis, propose une politique de repli sur soi, là où nous avons besoin de nous ouvrir sur le monde, la peur de l'étranger, là où nous devons au contraire nous enrichir des différences.

Pour STOSSWIHR j'attribue ce vote évidemment au repli sur soi même. Ce n'est pas une nouveauté. Nous ne sommes pas capables d'envisager par exemple, dans un contexte économique difficile, de mutualiser nos moyens avec d'autres Communes ou mieux encore de créer une Commune nouvelle. Ma dernière proposition au Conseil Municipal avait essuyé un refus unanime et catégorique de mes collègues.

Je ne pense pas que la peur de l'étranger soit déterminante dans le vote des Stosswihriens. La seule famille turque présente depuis plus de trente ans n'a posé aucun problème d'intégration. Peut-être une certaine forme de laxisme au niveau national sur les dérives communautaires a t-elle pu jouer !

Une autre raison du vote FN à STOSSWIHR est le rejet de la  politique en général, qui n'est décidément pas à la hauteur des enjeux économiques et sociaux auxquels doit faire face le pays. Au niveau local, la Vallée se meurt à petit feu, les populations souffrent, notamment celles de plus en plus nombreuses qui sont confrontées à la dure réalité du chômage. Par exemple, les agriculteurs triment durement pour toucher 0.33 € pour un litre de lait, et 50 € pour la vente d'un veau de boucherie. Ils ne parviennent à boucler les fins de mois qu'avec des sacrifices financiers personnels de plus en plus durs à accepter. Les artisans et commerçants sont victimes de la baisse du pouvoir d'achat de leur clientèle, etc.....

Enfin le développement touristique, qui est devenu l'un des principaux vecteurs économiques de la Vallée après la désindustrialisation, souffre de l'incapacité de nos élus locaux à le dynamiser. La Maison du Fromage qui cumule près d'un million d’euros de pertes d'exploitation pour ses 4 à 5 années d'activité, en est la triste illustration.

Aussi, dans ce contexte très morose, il n'est pas étonnant que la population se tourne vers ceux qui promettent de régler tous les problèmes, sans toutefois se rappeler quelles sont les vraies valeurs que véhicule l'extrême droite.

Hier soir en suivant les différentes interventions des candidats sur les différentes chaînes de télévision, une prise de conscience, une forme de consensus semblait cependant s'amorcer pour proposer une autre ligne politique au pays, après avoir senti le vent du boulet au premier tour et échappé à une mascarade au second.

En lisant les Dernières Nouvelles d'Alsace ce matin, mon optimisme est vite retombé !

Philippe RICHERTdéclare notamment que le vote n'a pas été facile pour les électeurs de gauche et les écologistes. Il oublie tout juste de dire que le vote en sa faveur n'a pas été facile non plus pour une catégorie d'électeurs de droite traditionnels, qui ont eu du mal à mettre un bulletin "RICHERT" dans l'urne, au bénéfice de ces partis qui se disent républicains, et qui par leur incapacité et leur désinvolture à réformer la société et défendre les valeurs républicaines, ont creusé le lit du FN !

Eric STRAUMANN, Député et Président du Conseil Départemental du Haut-Rhin, lui ne trouve rien de mieux que de relancer le débat sur la Grande Région dont il ne veut pas. Le problème c'est le chômage Monsieur STRAUMANN, la lutte contre les dérives communautaires, la sécurité, la réduction du mille-feuilles administratif par notamment la suppression des Départements. Plus simplement un travail en profondeur sur des réformes difficiles dans ce pays qui le mettront sur orbite pour affronter la rude compétition mondiale. La taille de nos nouvelles Régions à l'échelle de l'Europe et du Monde, n'est certainement pas le sujet aujourd'hui, après l'avertissement donné par le FN.

Jacques CATTIN, Maire de VOEGTLINSHOFFEN, élu sur la liste RICHERT trouve que, pour lui c'est une très bonne semaine !

Enfin Denise BUHL, Maire de Metzeral, se déclare relativement satisfaite au lendemain de cette élection. Elle siégera au Conseil Régional, celà suffit à son bonheur, en cumulant  les fonctions de Conseillère Régionale, Maire de Metzeral, Vice Président , chargée des finances à la COM COM de MUNSTER, secrétaire d'une association de Maires et Directrice Générale des Services de la Mairie d'ANDOLSHEIM !

C'est exactement celà que l'électorat rejette.

Désolant !