Pour une autre voie - Stosswihr 2014

05 novembre 2017

Commémoration du 11 novembre 1918

Aux colistiers de AUTRE VOIE 2017 et leurs soutiens
Bonjour à tous,
La commémoration de l'armistice de 1918 aura lieu à 10h00 samedi prochain 11 novembre, au monument aux morts à STOSSWIHR. A cette occasion, je vous invite tous, en fonction de vos possibilités, à vous rendre à cette manifestation, pour nous souvenir ensemble de tous ceux qui ont combattu pour notre liberté et la démocratie, dont nous bénéficions aujourd'hui, à quelques exceptions près....
Se souvenir aussi que l'ALSACE LORRAINE était alors allemande lors de ce conflit, et que nos pauvres aïeux qui y ont laissé leur peau, et dont les noms figurent sur les monuments aux morts, ont été contraints de revêtir l'uniforme allemand, suite à la défaite de 1870 et l'annexion de l'ALSACE LORRAINE. Nos brillants politiciens et généraux de l'époque, incapables de garder l'ALSACE LORRAINE à la FRANCE en 1870, ne sont pas exempts de reproches pour cela. La situation n'a d'ailleurs guère été meilleure en 1914/1918 et 1939/1945, qui vit les incorporés de force alsaciens, lorrains et mosellans, où l'impréparation de notre armée a failli conduire à un nouveau désastre, sans l'intervention de nos alliés.
Pour vous qui m'avez accompagné, lors des dernières élections municipales, jusque dans la démission, suite au déni de démocratie du Maire perpétré à notre encontre, ce rendez vous est important à double titre :
- d'abord pour nous souvenir, et commémorer ensemble la mémoire des défenseurs de la liberté et de la démocratie, dont nous sommes les bénéficiaires aujourd'hui.
- ensuite, pour montrer que nous sommes toujours présents, et souligner,  et conforter la cohérence de notre démarche en continuant à témoigner de notre amour indéfectible de la liberté et de la démocratie.
Merci d'avance
JPO

Posté par autrevoie 2014 à 17:20 - Commentaires [17] - Permalien [#]

31 juillet 2017

LETTRE OUVERTE DÉMISSION A LA POPULATION

Nous mettons en ligne ci dessous la lettre ouverte que nous venons de distribuer aux habitants de STOSSWIHR pour leur expliquer les raisons de la démission de notre liste du Conseil Muncipal de STOSSWIHR.

Cette ultime démarche nous a paru absolument indispensable, dans la mesure où ni les Dernières Nouvelles d'Alsace, ni l'ALSACE n'ont jugé utile d'informer la population sur cet incident gravisime, où un Maire, représentant local de la République et de l'Etat, défenseur et promoteur de la démocratie, a refusé  la parole au groupe d'opposition qui souhaitait communiquer à l'assemblée son analyse sur le budget primitif, qui était alors en débat.

Quand la presse locale néglige son devoir d'indépendance et de neutralité, le citoyen rentre dans le rang, ou recherche d'autres voies, pour défendre les valeurs et les convictions qui l'animent. C'est cette dernière voie que nous avons privilégiée,  par respect aussi de la population et de nos électeurs.

 

Pour Autre Voie 2017,

Jean Paul OSTERMANN

 

 

 

 

LETTE OUVERTE

LETTRE OUVERTE SUITE

Posté par autrevoie 2014 à 09:39 - Commentaires [43] - Permalien [#]

18 juillet 2017

DÉMISSION COLLECTIVE DU CONSEIL MUNICIPAL

Nous y sommes. Je viens d'adresser hier au Maire de STOSSWIHR et au Préfet du Haut-Rhin, la démission collective de la liste AUTRE VOIE 2017. 20170717 - LETTRE DEMISSION (cliquez sur ce lien en bleu pour obtenir le texte de la lettre)

Nous avons longuement réfléchi et avons dû nous rendre à l'évidence que rien n'y ferait. Michel KLINGER, Maire de la Commune et son équipe n'ont pas besoin de nous, et surtout ne veulent pas de nous, de nos compétences, de notre farouche volonté de participer à la vie communale afin d'essayer d'améliorer le quotidien de la population et de contribuer au sein de la COM COM au développement harmonieux de la Vallée. Les signes d'ouverture que laissaient espérer les 45% de voix que nous avons obtenus aux dernières élections municipales ne sont jamais venus. Pire nos élus au Conseil Municipal ne sont pas autorisés à défendre le point de vue de AUTRE VOIE 2017. La parole leur est refusée par le Maire.

Nous partons et détaillerons davantage le contexte dans un article à suivre.

D'ores et déjà, je remercie du fond du coeur l'ensemble de mes colistiers et mes soutiens pour le travail réalisé ensemble et leur soutien inconditionnel, dans les grandes lignes, aux convictions profondes qui m'animent et que je défends. Pour moi la démocratie et la liberté d'expression, si chèrement acquises, ne peuvent souffrir d'aucune atteinte, surtout pas de la part d'un Maire qui est chargé de par ses fonctions de représentant du peuple, de défendre ces valeurs

 

Nous n'abandonnons pas la partie, nous reviendrons, mais s'épuiser inutilement ne sert à rien. Essayez donc de pousser le Hohneck, ne serait que d'un mm quand vous êtes au fond du vallon d'Ampfersbach, vous n'y arriverez pas. C'est mission impossible, comme pour nous face à cette équipe dont nous avons du mal à comprendre ou se situe son engagement au service du collectif et de l'intérêt général, qui devrait être sa seule motivation.

 

Jean Paul OSTERMANN

Posté par autrevoie 2014 à 15:31 - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 juillet 2017

PROGRAMME DES FESTIVITÉS DU 14 juillet 2017

Nous publions ci-dessous en annexe - clic sur document en bleule programme officiel des festivités du 14 juillet,  organisées par la Commune, à STOSSWIHR le 12 juillet. Pour notre part, nous tenons au respect de la tradition et aurions préféré que cette manifestation, se tienne la veille du 14 juillet.

Jean Paul OSTERMANN

14_juillet_2017___invitation

Posté par autrevoie 2014 à 21:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juillet 2017

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 JUIN 2017

Nous publions en annexe - clic sur le document en bleu ci dessous - le procès verbal des délibérations du Conseil Municipal de la séance du 29 juin dernier. Une fois n'est pas coutume, nous ne sommes ni agacés, ni frustrés de l'absence de la mention de nos interventions dans ce PV, dans la mesure où nous étions absents pour des raisons d'insdiponibilités liées au travail pour les uns, et de congés pour les autres.

Sinon rien de particulier dans cette séance qui comportait un ordre du jour restreint, et qui pour le moment n'apporte pas d'eau au moulin du Maire, qui justifiait lors de la séance d'installation du Conseil Municipal la nécessité d'élire 4 adjoints indemnisés au taux maximum autorisé, vu les nombreuses tâches à assurer par la municipalité !

Le recrutement d'un collaborateur supplémentaire au service technique reste discutable, eu égard notamment à la situation financière très dégradée des comptes de la Commune. Le coût de ce recrutement, que nous supposons permanent en l'absence de précisions, estimé à 30 000 € annuels, va encore davantage plomber la capacité d'autofinancement de           66 000 € annuels, en la ramenant à 36 000 €.

Pour être juste et complet, nous relevons que la propreté des rues et l'entretien des espaces se sont cependant considérablement améliorés depuis l'entrée en fonction du nouveau Conseil Municipal, sans pour autant encore être totalement satisfaisant. Notre campagne électorale, qui portait aussi sur la propreté des rues et l'entretien des espaces verts aura au moins porté ses fruits sur ce point !

Suite au prochain épisode, où nous vous parlerons de la réaction du Préfet que nous avons saisi, suite au refus du Maire de donner la parole à notre liste lors de la discussion du budget primitif, à l'occasion de la dernière séance du Conseil Municipal du 28 avril dernier.

PV_conseil_municipal_20170629

Muriel HAMSIN

Olivier BRAESCH

Jean Paul OSTERMANN

Posté par autrevoie 2014 à 17:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juin 2017

PROTESTATION

Nous publions ci-dessous le courrier adressé à Michel KLINGER, Maire de STOSSWIHR, en guise de protestation, suite au nouveau déni de démocratie survenu lors de la dernière séance de Conseil Municipal. Trop, c'est trop.

Bizarrement, et cela est alarmant, la presse est restée silencieuse sur cet évènement gravisime, alors que la correspondante locale était présente lors de cette séance du Conseil Municipal et que nous avions pris soin de transmettre les informations à la rédaction des DNA !

 

___________________________________________________________________________________________________

 

 

Stosswihr, le 29 mai 2017

 

Muriel HAMSIN

Olivier BRAESCH

J.Paul OSTERMANN

 

à

 

 Monsieur Michel KLINGER

 

Maire de la Commune de STOSSWIHR

 Hôtel de Ville

 68140 STOSSWIHR

 

Objet : permanence élections législatives

 

Monsieur le Maire,

 

 Merci pour l'honneur que vous nous faites en nous invitant à participer aux permanences des prochaines élections législatives.

 

Cependant, nous avons le regret de vous informer que nous ne sommes pas du tout honorés, contrairement à vous, de cette invitation.

 

 En démocratie, Monsieur le Maire, il n'y a pas deux poids et deux mesures. Tous ceux qui ont combattu pour notre liberté et pour la démocratie, dont vous vantez tant le courage et le sens du devoir lors des cérémonies que vous présidez au monument aux morts, vous l’expliqueraient aisément, s'ils étaient encore parmi nous !

 

 Nous ne sommes pas les bienvenus en séance de Conseil Municipal où vous nous refusez la parole. Là pour une fois, vous êtes cohérent avec vous-même, suite à vos tristes propos tenus dans une enceinte publique, « la démocratie, rien à foutre »

 

Votre attitude est pitoyable ! Au lieu de faire amende honorable sur ces propos qui pouvaient être considérés comme malheureux, en vous excusant, vous avez affirmé lors de la dernière séance que vous n'aviez pas prononcé ces mots, appuyé en cela par votre dévoué aboyeur de service, J. Jacques RIEHL. Pourtant tout le monde avait entendu, l'assemblée et l'auditoire, mis à part le journaliste !

 

Idem pour Madame MARELLI, et l'ensemble de vos colistiers, qui n'ont pas été choqués par votre refus de donner la parole à J.Paul OSTERMANN pour livrer notre analyse sur le projet de budget primitif que nous avions préparé avec soin.

 

Et que dire des propos de votre 1er adjoint, qui nous invite hors, séance à coopérer avec vous, alors que dans votre attitude et celle de votre groupe, c'est exactement l'inverse que nous ressentons. J.Paul OSTERMANN attend en vain toujours la réponse à la proposition qu'il avait formulée au Maire, sous l'ancien mandat, en présence de J.Jacques RIEHL, d'assurer une formation en finances publiques à l'ensemble du Conseil Municipal !

 

J.Paul OSTERMANN n'a t-il pas essayé de vous alerter, en vain, lors du mandat précédent, à de très nombreuses reprises, sur la situation tendue des finances communales où les dépenses d'investissement prévisionnelles obligatoires pour les années à venir s'élèvent à 1 000 000 € (remboursement des emprunts et dépenses d’accessibilité + dépenses diverses de gros entretien de la voirie et des bâtiments, renouvellement parc auto, etc....) , pour une capacité d'investissement moyenne annuelle de 66 000 €. C'était le sens de son intervention au dernier conseil qu'il n'a pas été autorisé à communiquer, suite à votre veto et votre abus de pouvoir. (Cf. blog)

 

Combien de fois a-t-il proposé d'élaborer un programme de travaux d’investissement pour le budget annexe, eau et assainissement,qui affiche un excédent colossal de 300 000 €. Daniel THOMEN avait alors répondu, en séance, que ce programme relevait de la commission des travaux dont Jean Paul OSTERMANN faisait partie ! Problème : cette commission s'est réunie 2 ou 3 fois lors du dernier mandat et n'a jamais abordé ce point.

 

Combien de fois a-t-il abordé le problème de la signalisation routière dans le village. Combien de fois avez-vous répondu que la commission ad ‘hoc allait travailler et formuler des propositions au Conseil Municipal ? RIEN ! etc., etc.….

 

 Vous avez été tout autant incapable de valider l'ouverture que nous vous proposions lors de la séance d'installation du Conseil Municipal, par la candidature au poste d'adjoint au Maire de Muriel HAMSIN, afin de travailler ensemble dans le seul intérêt des Stosswihriens et des habitants de la Vallée. RIEN ! Et bien sûr, avec le sens aigu de la démocratie qui vous caractérise, le compte rendu officiel de la séance ne mentionne pas cette proposition, ni d'ailleurs les autres que nous avions formulées, comme par exemple la réduction des indemnités de fonction !

 

 Avant l'élection, vous avez refusé notre proposition de fusion des listes, que nous souhaitions sans aucune arrière-pensée ou calcul politique, dans les circonstances tragiques du décès de Louis, en tentant de faire porter grossièrement la responsabilité à Jean Paul OSTERMANN. Vous n'avez pas hésité à faire publier dans la presse ce mensonge éhonté qui prétendait qu'il demandait la parité en terme de nombre de conseillers, alors que son courriel adressé à l'ensemble du conseil municipal, suite à la première rencontre en Mairie laissait la porte ouverte, et disait clairement que ce point devait faire l'objet de nouvelles négociations, suite à votre désaccord !

 

 Faut-il rappeler aussi cet autre mensonge éhonté, où en 2014, le lendemain des élections vous vous êtes appliqué à faire croire à la population, toujours par voie de presse, que Jean Paul OSTERMANN avait dans son allocution d'après proclamation des résultats insulté vos électeurs en les traitant d'imbéciles, rien que ça, alors que la remarque qu'il avait formulée, savoir « il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis » s’adressait au regretté Louis SCHERMESSER qui l'avait éconduit lors de sa candidature en 1995 en se portant sur la liste des sortants alors qu'il avait refusé de participer sous les couleurs de la liste alors conduite par J.Paul OSTERMANN.

 

 Pour toutes ces raisons, mais surtout par rapport à l'abus de pourvoir et à l'affront que vous avez commis lors de la dernière séance de Conseil Municipal, nous ne siégerons pas au bureau de vote. Nous faisons ceci à titre de protestation contre votre management du conseil municipal et les relations plus qu’ambigües que vous nous proposez. Elles ne correspondent aucunement à notre conception de la démocratie ni à la défense et à la sauvegarde des intérêts des habitants de STOSSWIHR et de la Vallée.

 

  Muriel HAMSIN

  J.Paul OSTERMANN

 Olivier BRAESCH

 

 PS / Nous comptons bien sûr sur votre courtoisie et votre honnêteté, ainsi que sur celles des membres de la liste majoritaire, pour communiquer à d'éventuels concitoyens qui s'interrogeraient, les raisons de notre absence aux bureaux de vote des 11 et 18 juin prochains. Merci d'avance

 

 

 

Posté par autrevoie 2014 à 15:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mai 2017

Elections présidentielles 2° tour

 

 

Résultats Election Présidentielle 2017 - 2ème tour - Stosswihr

 
 %Voix
M. Le Pen (FN) 55,08 % 434
E. Macron (EM) 44,92 % 354
 
Abstentions 21,69 %
Votants 78,31 %
Blancs 8,97 %
Nuls 2,69 %
Exprimés 88,34 %

 

 

Nous y sommes ! Emmanuel MACRON est élu avec un score de 64 %, contre 36% à Marine LE PEN.

 

A STOSSWIHR, c'est 45% pour Emmanuel MACRON et 55% pour Marine. Le même score, à l'unité près, que lors des récentes municipales à STOSSWIHR. Pure coïncidence ?

 

A Stosswihr le Front National progresse en pourcentage et en nombre de voix. L'optimisme dont j'ai fait preuve dans le billet consacré au 1er tour est retombé !

 

Peu importe, en tous les cas je me réjouis de la victoire de l'ouverture sur le monde, sur le repli sur soi, de l'espoir sur le désespoir, de l'optimisme sur le pessimisme, de la fraternité sur le rejet et la haine de l'étranger....... Je me réjouis des perspectives nouvelles tracées par Emmanuel MACRON et de son enthousiasme pour le pays. Je ne lui signe pas de chèque en blanc, à mon âge j'ai appris à être prudent. J'attends maintenant, d'abord la nomination du 1er ministre, ensuite du gouvernement et ses premières décisions. Son discours d'aujourd'hui, lors de la passation des pouvoirs avec François HOLLANDE, confirme en tous les cas la direction qu'il a indiquée lors de sa campagne. Je suis plein d'espoir pour la suite ; nous verrons bien. En tout état de cause, pour moi le choix a été facile, entre l'obscurité et la lumière, j'ai toujours aimé vivre dans la clarté ! 

 

Emmanuel MACRON, à maintes reprises, lors de sa campagne, a demandé à ses supporters de ne pas siffler Marine LE PEN et ses électeurs. Il disait : ne les sifflez pas, je comprends leur colère. C'est exactement cela. Evidemment que la très grosse majorité des électeurs de Marine LE PEN ne sont pas des "fachos", mais bien des personnes révoltées contre certains comportements inadmissibles de ceux que nous avons accueillis sur notre territoire, révoltés contre le laxisme des autorités, révoltés contre les comportements inqualifiables de notre classe politique, révoltés contre la perte d'emploi et la difficulté à nourrir sa famille, révoltés, comme nos agriculteurs qui ne voient pas la juste récompense de leur labeur quotidien, malades de l'injustice, etc., etc.

 

Osons à ce stade un petit rappel de l'histoire, pas si ancienne que cela. Dans les années qui ont précédé la deuxième guerre mondiale, dans les années 1930, après la grave crise financière de 1929, le peuple allemand, encore groggy par la défaite de 1918 et les dommages de guerre colossaux imposés par les vainqueurs, souffrait terriblement. Le chômage était à son apogée et l'inflation galopante. Ce peuple a alors succombé au populisme, aux sirènes de l'extrême droite qui avait bien compris sa détresse, pour s'emparer du pouvoir en promettant le redressement du pays et le plein emploi. La suite nous la connaissons..........

 

Je ne tire bien sûr pas de parallèle entre cette époque et celle que nous vivons au présent. Cela n'aurait aucun sens parce que les dirigeants du FN ne sont pas ceux qui présidaient alors aux destinées du parti National Socialiste en Allemagne et que les personnes et les époques sont différentes. Leur seul point commun est que tous les deux étaient des dirigeants de partis d'extrême droite. Le contexte économique et social est également différent aujourd'hui, et surtout l'EUROPE, bien que fragilisée par l'incompétence, l'inconséquence de ses dirigeants et l'aveuglement des peuples, a élevé une barrière contre toute tentative de guerre entre les nations. Ne l'oublions pas, cette EUROPE tellement décriée est gage de paix pour les peuples depuis 70 ans. Et Marine LE PEN voudrait en sortir, fermer les frontières et construire des barrières !

 

Alors je suis enthousiaste de faire confiance à ce jeune président de 39 ans qui a osé bousculer les codes et fait voler en éclat tout ce qui sclérosait le pays. Il a mis à la retraite toute cette classe politique, qui, pour certains, entretiennent encore quelques illusions, et qui n'a pas été capable, par ses contradictions et ses travers, de conserver à la FRANCE sa place dans le monde et surtout ménager au peuple français une terre où il fait bon vivre.           6 000 000 de chômeurs, une industrie à terre et 2 300 milliards de dettes pour nos enfants !

 

Le travail est colossal pour Emmanuel MACRON et son équipe. S'il confirme la témérité, l'enthousiasme et le courage dont il a fait preuve cette dernière année, nous pouvons nourrir quelques espoirs et être raisonnablement optimistes. Sinon, il est certain que le FN approchera ou dépassera les 50% de suffrages en 2022, après 20% en 2002 et 36% en 2017.

 

 

 

"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles.”

 

Alors osons avec Emmanuel MACRON.

 

 

 

Jean Paul OSTERMANN

 

Conseiller municipal

 

Posté par autrevoie 2014 à 17:10 - Commentaires [4] - Permalien [#]

12 mai 2017

LES TEMPS SONT DE PLUS EN PLUS DURS

Je vous communique ci-dessous - clic sur texte en bleu - le compte rendu officiel de la Mairie de STOSSWIHR dans lequel Michel KLINGER, Maire de STOSSWIHR justifie le refus qu'il m'a opposé de me donner la parole pour mon intervention sur le budget primitif, préparée avec mes colistiers, en prétextant notre absence en commissions réunies, quelques jours avant la séance de Conseil Muncipal !

 

201700428 COMPTE RENDU OFFICIEL COMMUNE

 

Ce blog à la prétention d'aller à l'essentiel, pour l'information de la population dans le cadre de la mission que nous ont confié nos électeurs. Il n'a pas vocation à s'apesentir sur des ragots de caniveaux et sur les infos diffusées par "radio couloir STOSSWIHR". Mais là, les évènements ne me laissent pas le choix et méritent une clarification.

 

LES COMISSIONS MUNICIPALES

 

Réponse du Ministère chargé des collectivités territoriales, publiée dans le JO Sénat du 29/03/2012 - page 785

"L'article L. 2121-22 du code général des collectivités territoriales (CGCT) prévoit la possibilité, et non l'obligation pour les conseils municipaux de créer en leur sein des commissions municipales destinées à améliorer le fonctionnement du conseil municipal dans le cadre de la préparation des délibérations. Elles sont constituées en règle générale pour la durée du mandat municipal mais peuvent être créées pour une durée limitée pour l'examen d'une question particulière. Leur rôle se limite à l'examen préparatoire des affaires et questions qui doivent être soumises au conseil municipal. Ces commissions municipales sont des commissions d'étude. Elles émettent de simples avis et peuvent formuler des propositions mais ne disposent d'aucun pouvoir propre, le conseil municipal étant le seul compétent pour régler, par ses délibérations, les affaires de la commune. Aucune disposition législative ou réglementaire n'apporte de précisions sur l'organisation de leurs travaux. Il revient au conseil municipal de fixer, le cas échéant dans le règlement intérieur du conseil, les règles de fonctionnement des commissions municipales.........."

Aussi, à partir de cette réponse chacune et chacun, le Maire le premier, pourra se rendre compte que ces commissions ne sont pas constituées obligatoirement, que la présence des conseillers municipaux est facultative lors de leurs réunions, et qu'en aucun cas l'absence d'un conseiller municipal à ces commissions ne permet au Maire de ne pas lui donner la parole en Conseil Municipal, seule assemblée apte à prendre les décisions au nom de la Commune.

Le Code des Collectivités Locales stipule que le CONSEIL MUNICIPAL par ses délibérations, règle les affaires de la COMMUNE, le Maire étant chargé d'éxécuter ces décisions. 

Comment comprendre alors ce prétexte fallacieux de me refuser la parole, alors que depuis mes prises de fonction en 2014 j'avais publiquement expliqué au Conseil Municipal que je ne siégerai pas dans la formation des commissions réunies, qui à STOSSWIHR, ne sont qu'une répétition de la séance de Conseil Municipal, hors la présence du public. Ce n'est pas ma conception de la démocratie, moi j'y suis très attaché,contrairement au Maire de STOSSWIHR, qui publiquement, rappelons le parce que c'est grave, dans la séance du 23 février, s'était exclamé "La démocratie, rien à foutre". Et ce n'est pas sa volte face lors de la dernière séance où il disait n'avoir jamais prononcé ces paroles malheureuses, appuyé en cela par le sieur RIEHL, préposé aux basses besognes, en présence de l'ensemble du Conseil Municipal, de la presse et des auditeurs, qui l'exonérera de cet affront à la démocratie. En me refusant d'intervenir en Conseil Municipal, il a lui même confirmé la liberté qu'il prend avec la démocratie, alors que son rôle de 1er magistrat de la Commune, devrait l'inciter à faire tout le contraire !

Par contre, évidemment j'aurais siégé à la commission des finances, dont je suis membre, comme je l'ai fait durant mes trois années de mandat. Celle-ci n'a bizarrement  pas été convoquée pour la préparation de ce budget primitif, ni pour la préparation du compte administratif avant la séance du 23 février dernier. Figurez vous que Michel KLINGER, Maire n'avait pas daigné convoquer non plus les commissions réunies pour la préparation de la délibération du compte administratif. Alors, deux poids et deux mesures. Dans cette séance du 23 février, il m'avait pourtant également repris la parole alors que j'exposais mon analyse sur le compte administratif, en me laissant 1 minute pour terminer. Cela relève d'un parfait amateurisme avec une bonne dose de malhonnêteté.

Idem pour celui, ancien conseiller municipal, qui colporte dans le village, que Jean Paul OSTERMANN a encore fait des siennes en ne siégeant pas en commissions réunies, sous entendant que la décision du Maire de ne pas me donner la parole est totalement justifiée. 

A celui-ci je réponds que depuis ma prise de fonction j'ai publié plus d'une centaine d'articles sur ce blog, que près de 9 700 lecteurs se sont connectés et lu plus de 16 000 pages. Je doute que ce Monsieur, lorsqu'il siégeait au Conseil Municipal a fait seulement le 1/10° de mes interventions, toujours dirigées vers l'intérêt général et la population de STOSSWIHR et de toute la Vallée.

J'inviterai prochainement les membres de la liste "AUTRE VOIE 2017" à une réunion où nous déciderons ensemble quelle suite nous allons apporter à ce déni de démocratie. Il est certain que privé de parole, au Conseil Municipal, il me sera difficile de continuer à m'investir en faveur de l'intérêt général.

Il y a un proverbe qui dit "l'on sait ce que l'on a, l'on ne sait pas ce qu'on aura ! Rendons à César ce qui appartient à César. Le regretté Louis SCHERMESSER ne m'a jamais interdit de m'exprimer en séance de Conseil Municipal, et encore moins coupé la parole. A méditer par toux ceux, surtout les anciens conseillers municipaux, qui présents autour de la table, n'ont pas bronché quand cette grave entorse à la démocratie a été commise par le Maire, garant de la démocratie ! 

 

Jean Paul OSTERMANN

Conseiller municipal

 

 

 

Posté par autrevoie 2014 à 21:19 - Commentaires [9] - Permalien [#]

08 mai 2017

HALLUCINANT

CONSEIL MUNICIPAL DU 28 AVRIL 2017

Après la séance du 23 Février 2017, où mon intervention sur le compte administratif fut interrompue sans ménagement par le Maire par intérim Michel KLINGER et son 1er adjoint, Daniel THOMEN, voilà que cette fois ci ma demande d'intervention sur le budget primitif 2017 me fut refusée par le Maire. Ainsi je n'ai pas été autorisé à exposer l'analyse que moi-même et mes 2 colistiers avions soigneusement préparée avant la séance. Je vous la communique ci-dessous.

 

 

 

"En section de fonctionnement, si nous faisons abstraction des écritures d'ordre exceptionnelles de 90 000 € au CA 2016, liées vraisemblablement à la vente de l'immeuble de LA POSTE, les dépenses sont en baisse de seulement 3%. Ce n'est pas suffisant à notre avis, eu égard à la situation financière très dégradée de la Commune. L'effort de réduction des charges devrait être bien plus soutenu.

 

L'épargne plafonne désespérément à 56 000 €, alors qu'elle devrait à minima atteindre les 122 000 € nécessaire au remboursement de la dette.

 

Et encore vous avez inscrit une recette non récurrente de 51 000 €, provisionnée partiellement, au titre des remboursements sur rémunérations versées. Sans cette recette exceptionnelle, l’épargne dégagée par la section de fonctionnement serait réduite à la portion congrue de 34 000 € ?

 

 La section d’investissement est financée principalement par l'excédent de 228 000 € dégagé par le compte administratif 2016...........grâce à recours à l'emprunt de 250 000 € fin décembre 2016.

 

Comment sont utilisés ces 228 000 € :

 

  • 169 000 € de crédits d'équipement, dont seuls 20 000 € sont affectés à la mise aux normes d'accessibilité des bâtiments publics de 330 000 € au total.

  • 59 000 € pour le remboursement du capital de la dette. Vous confirmez en cela notre analyse faite durant la récente campagne des municipales ==> la Commune de STOSSWIHR obligée d'emprunter pour rembourser ses emprunts !

 

 

 

 Ce n'est tout simplement pas tenable, et malgré cette situation, vous persistez dans l'erreur en n'envisageant nullement de vous attaquer à la maîtrise des dépenses courantes et/ou d'augmenter les impôts locaux ? Mais cela, nous l'avons également bien compris, relève de votre posture de faire croire aux Stosswihriens que tout va bien et que AUTRE VOIE raconte des bêtises !

 

 Malheureusement ce n'est pas comme cela que la Commune sortira de l'impasse dans laquelle vous l'avez conduite.

 

Par conséquent, là également nous sommes contraints de voter contre ce budget qui n'apporte pas le début du commencement des mesures qui devraient être mises en œuvre afin de retrouver des marges budgétaires indispensables."

 

Le lecteur comprendra que le refus de donner la parole à un conseiller municipal est très grave en démocratie. Cette attitude dictatoriale irresponsable du Maire, qui avait déjà déclaré dans une séance précédente "La démocratie, rien à foutre", empêche tout simplement les élus de 45% de la population à remplir leur mandat de conseiller municipal. Nous en tirerons évidemment toutes les conséquences en saisissant le Préfet d'un recours hiérarchique contre cette délibération et le tribunal administratif d'un recours contentieux le cas échéant, afin de faire annuler cette délibération.

Nous n'écartons pas non plus la possibilité de démissionner de nos fonctions, à notre grand désespoir, faute de pouvoir nous exprimer en séance de conseil municipal. 

 

Afin de rester cohérent avec notre position sur le budget primitif, nous avons voté contre la proposition de la majorité de ne pas procéder à l'augmentation des taux des contributions directes. Nous considérons là aussi que cette proposition est totalement irresponsable, compte tenu de la situation catastrophique des finances communales.

 

AUTRES POINTS DE L'ORDRE DU JOUR

TARIF EAU POTABLE

Nous avons voté contre l'augmentation du tarif de l'eau potable qui passe de 1.25 € à 1.29 € le m3, soit une augmentation de 3.20%. Même si cette augmentation est minime et compensée par la diminution de la taxe d'assainissement, elle n'est absolument pas justifiée dans la mesure où le budget annexe de l'eau présente un excédent de près de 290 000 €.

A cet égard nous avons réitéré notre demande, déjà maintes fois formulée depuis 3 ans, portant sur l'établissement d'un programme de travaux "eau et assainissement" afin d'employer cet argent à la rénovation des réseaux qui pour la plupart sont très anciens. Mais rien n'y fait, malgré la menace de plus en plus précise du transfert de ce budget annexe à la COM COM de MUNSTER. Cette réserve financière servira alors au pot commun et alimentera le financement des réseaux de toute la vallée !

Accessoirement, tout le monde aura compris que cette réserve est employée pour colmater les trous du budget principal !

TARIF 2017 :

Prix de l'eau :                                    1.290 €

Redevance pollution domestique :    0.350 €

Redevance réseaux de collecte :      0.233 €

Taxe d'assainissement :                    0.820 €

TOTAL :                                             2.693 €

Location annuelle compteur :           15.000 €

 

FRAIS D'OBSEQUES DE LOUIS SCHERMESSER

La prise en charge de ces frais est semble-t-il prévue par le protocole, lorsqu'un Maire décède pendant son mandat. La famille aurait demandé à bénéficier de ces dispositions qui ne sont en rien obligatoires.

Considérant que Louis SCHERMESSER n'est pas décédé alors qu'il était en mission ou en déplacement pour le compte de la Commune, nous avons voté contre le principe du remboursement. 

Cette délibération a été approuvée par l'équipe majoritaire et porte sur un remboursement de 4 500 €.

 

RECONDUCTION DES HORAIRES POUR LA RENTREE DES CLASSES 2017-2018

 

Suite à la demande des écoles, les horaires sont reconduits pour l'année scolaire à venir.

 

Horaires Ecole du Kilbel

 

 

 

Matin

Après-midi

Lundi                    

7h55 - 12h05

13h55 - 16h05

Mardi

7h55 - 12h05

13h55 - 16h05

Mercredi

8h35 - 12h05

 

Jeudi

7h55 - 12h05

 

Vendredi

7h55 - 12h05

13h55 - 16h05

Samedi

 

 

 

 

Horaires Ecole d’Ampfersbach

 

 

Matin

Après-midi

Lundi                    

8h00 - 11h55

13h45 - 15h55

Mardi

8h25 - 11h55

13h45 - 16h40

Mercredi

8h00 - 11h55

 

Jeudi

8h00 - 11h55

 

Vendredi

8h00 - 11h55

13h45 - 15h55

Samedi

 

LOGEMENT D'URGENCE

Le Maire a été autorisé à signer une convention avec le Centre Communal d'Action Sociale de METZERAL relative à la mise à disposition d'un logement d'urgence aux victimes de violences intrafamiliales ou de relogement, suite à un sinistre (incendie par ex).

Tarif : 15 €/jour à la charge de la Commune ou du bénéficiaire, selon le cas.

Posté par autrevoie 2014 à 16:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 avril 2017

ELECTIONS PRÉSIDENTIELLES 2017 1er tour dimanche 23 avril 2017

 

Stosswihr

 
 %Voix
M. Le Pen (FN) 38,45 % 348
F. Fillon (LR) 19,12 % 173
E. Macron (EM) 17,24 % 156
J.-L. Mélenchon (LFI) 9,39 % 85
N. Dupont-Aignan (DLF) 8,18 % 74
B. Hamon (PS) 3,54 % 32
P. Poutou (NPA) 1,10 % 10
J. Lassalle (Ind.) 1,10 % 10
N. Arthaud (LO) 0,88 % 8
F. Asselineau (UPR) 0,88 % 8
J. Cheminade (Ind.) 0,11 % 1
 
Abstentions 18,88 %
Votants 81,12 %
Blancs 1,73 %
Nuls 0,32 %
Exprimés 97,94 %

 

38% de voix en faveur du Front National contre 51% aux dernières élections régionales ! Quelle mouche a piqué l'électorat de STOSSWIHR pour baisser son vote en faveur de l’extrême droite de 13 points depuis la dernière consultation électorale en décembre 2015 ? Réjouissons-nous, même si STOSSWIHR conserve la tête du classement des Communes de la Vallée, qui ont voté en faveur de Marine au 1er tour des élections présidentielles.

 

Je ne suis pas spécialiste de l'analyse politique pour vous dire pourquoi une telle dégringolade, alors que le Front National a progressé dans ce scrutin en nombre de voix dans le pays, surtout dans les zones rurales. 

 

Je m'en réjouis tout simplement, parce que je continue à penser que, plus que jamais, nous avons besoin de nous ouvrir sur le monde, sur l'autre, de rester optimiste envers et contre tout sur l'avenir de l'humanité, au lieu de nous replier sur nous-mêmes et d'ériger des barrières pour avoir l'illusion de nous protéger.........malgré les turpitudes de notre classe politique, absolument pas à la hauteur des enjeux.

 

Le monde, l’humanité, évolue, se transforme, chaque jour de plus en plus vite. Refermer notre beau pays, riche de son histoire, de sa culture, de la diversité de sa population, pays des droits de l'homme, sur lui-même, comme le propose le Front National, serait une immense erreur, et de surcroît contre-productif !

 

Évidemment il n'est pas question d'accepter que l'immigré, à qui nous offrons l'hospitalité, fasse la loi et nous impose sa culture. Il doit s'adapter et ne pas remettre en cause la nôtre. En cela il faudra être très ferme et reconduire effectivement à la frontière tous ceux qui bafouent les règles de notre pays. Là, j'en conviens, notre politique a besoin d'être revue et musclée.

 

Il est également vrai que nous ne pouvons pas accueillir sur notre sol toute la misère du monde. En même temps nous ne pouvons pas rester insensible au sort de ces réfugiés qui fuient la mort dans leur pays ou encore de ces populations touchées par la famine, notamment en Afrique.

 

 

Alors que faire ? Regarder la réalité en face et ne pas s'affranchir de nos responsabilités en s'abritant derrière les mirages du Front National.

 

A cet égard, l'EUROPE, même si elle est également très critiquable à maints égards, notamment à travers l'inconséquence et l'incompétence de ses dirigeants et députés à apporter les réponses aux défis qui sont posés aux peuples, reste le cadre idéal pour nous conduire vers des horizons meilleurs.

 

 

N'oublions jamais que depuis 70 ans les Européens vivent en paix, grâce aux pionniers que furent le Général DE GAULLE et Konrad ADENAUER. Ils ont réussi patiemment à jeter les bases de l'EUROPE économique et politique et à éradiquer les nationalismes, à l'origine des deux guerres mondiales, tellement dévastatrices. Ces nationalismes que Marine LE PEN voudrait restaurer en FRANCE ?

 

Dommage que les successeurs de Charles DE GAULLE et Konrad ADENAUER, n'aient pas su poursuivre l’œuvre entreprise, porteuse de tellement d'espoir pour les peuples, en remettant ainsi, par leurs insuffisances, la construction européenne en danger.

 

La population mondiale atteindra cette année 7,5 Milliards d'habitants, dont 65 Millions de Français. Par conséquent, le peuple Français représente 0,87 % de cette population mondiale. La politique proposée par l'extrême droite voudrait isoler la France du reste du monde, alors que le nain que nous sommes, compte tenu de notre démographie, ne peut pas s'affranchir et a justement besoin du reste du monde. Vivre en autarcie, rejeter l'étranger, ériger des barrières protectionnistes, se refermer sur soi-même comme une coquille, sortir de l'Europe, n'est-ce pas illusoire, n'est-ce pas utopique ?

 

 En cela je comprends parfaitement les consignes de vote qui sont données par les partis dits républicains, pour faire barrage au Front National lors du 2° tour, et m'y plierai personnellement.

 

 

 

Jean Paul OSTERMANN, conseiller municipal STOSSWIHR

 

 

 

 

 

Posté par autrevoie 2014 à 18:05 - Commentaires [15] - Permalien [#]