Stosswihr

 
 %Voix
M. Le Pen (FN) 38,45 % 348
F. Fillon (LR) 19,12 % 173
E. Macron (EM) 17,24 % 156
J.-L. Mélenchon (LFI) 9,39 % 85
N. Dupont-Aignan (DLF) 8,18 % 74
B. Hamon (PS) 3,54 % 32
P. Poutou (NPA) 1,10 % 10
J. Lassalle (Ind.) 1,10 % 10
N. Arthaud (LO) 0,88 % 8
F. Asselineau (UPR) 0,88 % 8
J. Cheminade (Ind.) 0,11 % 1
 
Abstentions 18,88 %
Votants 81,12 %
Blancs 1,73 %
Nuls 0,32 %
Exprimés 97,94 %

 

38% de voix en faveur du Front National contre 51% aux dernières élections régionales ! Quelle mouche a piqué l'électorat de STOSSWIHR pour baisser son vote en faveur de l’extrême droite de 13 points depuis la dernière consultation électorale en décembre 2015 ? Réjouissons-nous, même si STOSSWIHR conserve la tête du classement des Communes de la Vallée, qui ont voté en faveur de Marine au 1er tour des élections présidentielles.

 

Je ne suis pas spécialiste de l'analyse politique pour vous dire pourquoi une telle dégringolade, alors que le Front National a progressé dans ce scrutin en nombre de voix dans le pays, surtout dans les zones rurales. 

 

Je m'en réjouis tout simplement, parce que je continue à penser que, plus que jamais, nous avons besoin de nous ouvrir sur le monde, sur l'autre, de rester optimiste envers et contre tout sur l'avenir de l'humanité, au lieu de nous replier sur nous-mêmes et d'ériger des barrières pour avoir l'illusion de nous protéger.........malgré les turpitudes de notre classe politique, absolument pas à la hauteur des enjeux.

 

Le monde, l’humanité, évolue, se transforme, chaque jour de plus en plus vite. Refermer notre beau pays, riche de son histoire, de sa culture, de la diversité de sa population, pays des droits de l'homme, sur lui-même, comme le propose le Front National, serait une immense erreur, et de surcroît contre-productif !

 

Évidemment il n'est pas question d'accepter que l'immigré, à qui nous offrons l'hospitalité, fasse la loi et nous impose sa culture. Il doit s'adapter et ne pas remettre en cause la nôtre. En cela il faudra être très ferme et reconduire effectivement à la frontière tous ceux qui bafouent les règles de notre pays. Là, j'en conviens, notre politique a besoin d'être revue et musclée.

 

Il est également vrai que nous ne pouvons pas accueillir sur notre sol toute la misère du monde. En même temps nous ne pouvons pas rester insensible au sort de ces réfugiés qui fuient la mort dans leur pays ou encore de ces populations touchées par la famine, notamment en Afrique.

 

 

Alors que faire ? Regarder la réalité en face et ne pas s'affranchir de nos responsabilités en s'abritant derrière les mirages du Front National.

 

A cet égard, l'EUROPE, même si elle est également très critiquable à maints égards, notamment à travers l'inconséquence et l'incompétence de ses dirigeants et députés à apporter les réponses aux défis qui sont posés aux peuples, reste le cadre idéal pour nous conduire vers des horizons meilleurs.

 

 

N'oublions jamais que depuis 70 ans les Européens vivent en paix, grâce aux pionniers que furent le Général DE GAULLE et Konrad ADENAUER. Ils ont réussi patiemment à jeter les bases de l'EUROPE économique et politique et à éradiquer les nationalismes, à l'origine des deux guerres mondiales, tellement dévastatrices. Ces nationalismes que Marine LE PEN voudrait restaurer en FRANCE ?

 

Dommage que les successeurs de Charles DE GAULLE et Konrad ADENAUER, n'aient pas su poursuivre l’œuvre entreprise, porteuse de tellement d'espoir pour les peuples, en remettant ainsi, par leurs insuffisances, la construction européenne en danger.

 

La population mondiale atteindra cette année 7,5 Milliards d'habitants, dont 65 Millions de Français. Par conséquent, le peuple Français représente 0,87 % de cette population mondiale. La politique proposée par l'extrême droite voudrait isoler la France du reste du monde, alors que le nain que nous sommes, compte tenu de notre démographie, ne peut pas s'affranchir et a justement besoin du reste du monde. Vivre en autarcie, rejeter l'étranger, ériger des barrières protectionnistes, se refermer sur soi-même comme une coquille, sortir de l'Europe, n'est-ce pas illusoire, n'est-ce pas utopique ?

 

 En cela je comprends parfaitement les consignes de vote qui sont données par les partis dits républicains, pour faire barrage au Front National lors du 2° tour, et m'y plierai personnellement.

 

 

 

Jean Paul OSTERMANN, conseiller municipal STOSSWIHR