Nous publions ci-dessous le courrier adressé à Michel KLINGER, Maire de STOSSWIHR, en guise de protestation, suite au nouveau déni de démocratie survenu lors de la dernière séance de Conseil Municipal. Trop, c'est trop.

Bizarrement, et cela est alarmant, la presse est restée silencieuse sur cet évènement gravisime, alors que la correspondante locale était présente lors de cette séance du Conseil Municipal et que nous avions pris soin de transmettre les informations à la rédaction des DNA !

 

___________________________________________________________________________________________________

 

 

Stosswihr, le 29 mai 2017

 

Muriel HAMSIN

Olivier BRAESCH

J.Paul OSTERMANN

 

à

 

 Monsieur Michel KLINGER

 

Maire de la Commune de STOSSWIHR

 Hôtel de Ville

 68140 STOSSWIHR

 

Objet : permanence élections législatives

 

Monsieur le Maire,

 

 Merci pour l'honneur que vous nous faites en nous invitant à participer aux permanences des prochaines élections législatives.

 

Cependant, nous avons le regret de vous informer que nous ne sommes pas du tout honorés, contrairement à vous, de cette invitation.

 

 En démocratie, Monsieur le Maire, il n'y a pas deux poids et deux mesures. Tous ceux qui ont combattu pour notre liberté et pour la démocratie, dont vous vantez tant le courage et le sens du devoir lors des cérémonies que vous présidez au monument aux morts, vous l’expliqueraient aisément, s'ils étaient encore parmi nous !

 

 Nous ne sommes pas les bienvenus en séance de Conseil Municipal où vous nous refusez la parole. Là pour une fois, vous êtes cohérent avec vous-même, suite à vos tristes propos tenus dans une enceinte publique, « la démocratie, rien à foutre »

 

Votre attitude est pitoyable ! Au lieu de faire amende honorable sur ces propos qui pouvaient être considérés comme malheureux, en vous excusant, vous avez affirmé lors de la dernière séance que vous n'aviez pas prononcé ces mots, appuyé en cela par votre dévoué aboyeur de service, J. Jacques RIEHL. Pourtant tout le monde avait entendu, l'assemblée et l'auditoire, mis à part le journaliste !

 

Idem pour Madame MARELLI, et l'ensemble de vos colistiers, qui n'ont pas été choqués par votre refus de donner la parole à J.Paul OSTERMANN pour livrer notre analyse sur le projet de budget primitif que nous avions préparé avec soin.

 

Et que dire des propos de votre 1er adjoint, qui nous invite hors, séance à coopérer avec vous, alors que dans votre attitude et celle de votre groupe, c'est exactement l'inverse que nous ressentons. J.Paul OSTERMANN attend en vain toujours la réponse à la proposition qu'il avait formulée au Maire, sous l'ancien mandat, en présence de J.Jacques RIEHL, d'assurer une formation en finances publiques à l'ensemble du Conseil Municipal !

 

J.Paul OSTERMANN n'a t-il pas essayé de vous alerter, en vain, lors du mandat précédent, à de très nombreuses reprises, sur la situation tendue des finances communales où les dépenses d'investissement prévisionnelles obligatoires pour les années à venir s'élèvent à 1 000 000 € (remboursement des emprunts et dépenses d’accessibilité + dépenses diverses de gros entretien de la voirie et des bâtiments, renouvellement parc auto, etc....) , pour une capacité d'investissement moyenne annuelle de 66 000 €. C'était le sens de son intervention au dernier conseil qu'il n'a pas été autorisé à communiquer, suite à votre veto et votre abus de pouvoir. (Cf. blog)

 

Combien de fois a-t-il proposé d'élaborer un programme de travaux d’investissement pour le budget annexe, eau et assainissement,qui affiche un excédent colossal de 300 000 €. Daniel THOMEN avait alors répondu, en séance, que ce programme relevait de la commission des travaux dont Jean Paul OSTERMANN faisait partie ! Problème : cette commission s'est réunie 2 ou 3 fois lors du dernier mandat et n'a jamais abordé ce point.

 

Combien de fois a-t-il abordé le problème de la signalisation routière dans le village. Combien de fois avez-vous répondu que la commission ad ‘hoc allait travailler et formuler des propositions au Conseil Municipal ? RIEN ! etc., etc.….

 

 Vous avez été tout autant incapable de valider l'ouverture que nous vous proposions lors de la séance d'installation du Conseil Municipal, par la candidature au poste d'adjoint au Maire de Muriel HAMSIN, afin de travailler ensemble dans le seul intérêt des Stosswihriens et des habitants de la Vallée. RIEN ! Et bien sûr, avec le sens aigu de la démocratie qui vous caractérise, le compte rendu officiel de la séance ne mentionne pas cette proposition, ni d'ailleurs les autres que nous avions formulées, comme par exemple la réduction des indemnités de fonction !

 

 Avant l'élection, vous avez refusé notre proposition de fusion des listes, que nous souhaitions sans aucune arrière-pensée ou calcul politique, dans les circonstances tragiques du décès de Louis, en tentant de faire porter grossièrement la responsabilité à Jean Paul OSTERMANN. Vous n'avez pas hésité à faire publier dans la presse ce mensonge éhonté qui prétendait qu'il demandait la parité en terme de nombre de conseillers, alors que son courriel adressé à l'ensemble du conseil municipal, suite à la première rencontre en Mairie laissait la porte ouverte, et disait clairement que ce point devait faire l'objet de nouvelles négociations, suite à votre désaccord !

 

 Faut-il rappeler aussi cet autre mensonge éhonté, où en 2014, le lendemain des élections vous vous êtes appliqué à faire croire à la population, toujours par voie de presse, que Jean Paul OSTERMANN avait dans son allocution d'après proclamation des résultats insulté vos électeurs en les traitant d'imbéciles, rien que ça, alors que la remarque qu'il avait formulée, savoir « il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis » s’adressait au regretté Louis SCHERMESSER qui l'avait éconduit lors de sa candidature en 1995 en se portant sur la liste des sortants alors qu'il avait refusé de participer sous les couleurs de la liste alors conduite par J.Paul OSTERMANN.

 

 Pour toutes ces raisons, mais surtout par rapport à l'abus de pourvoir et à l'affront que vous avez commis lors de la dernière séance de Conseil Municipal, nous ne siégerons pas au bureau de vote. Nous faisons ceci à titre de protestation contre votre management du conseil municipal et les relations plus qu’ambigües que vous nous proposez. Elles ne correspondent aucunement à notre conception de la démocratie ni à la défense et à la sauvegarde des intérêts des habitants de STOSSWIHR et de la Vallée.

 

  Muriel HAMSIN

  J.Paul OSTERMANN

 Olivier BRAESCH

 

 PS / Nous comptons bien sûr sur votre courtoisie et votre honnêteté, ainsi que sur celles des membres de la liste majoritaire, pour communiquer à d'éventuels concitoyens qui s'interrogeraient, les raisons de notre absence aux bureaux de vote des 11 et 18 juin prochains. Merci d'avance